Accueil » chantier » Premier chantier des Sètches Pires: un succès !

Premier chantier des Sètches Pires: un succès !

Commentaires récents

Geay.daniel sur Les « Sètches Pires…
Jean-Luc LEMAIRE sur Meilleurs voeux 2017
bernard sur Meilleurs voeux 2017
Daniel geay sur Meilleurs voeux 2017
blupech sur Meilleurs voeux 2017

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Beau temps ensoleillé, ouvriers motivés, barbecue d’enfer et Jupiler en fin de travail ont largement contribués au succès de ce premier chantier des Sètches Pires.

On s’est bien amusé; nous remettrons donc le couvert le mois prochain.

.

Déroulement des opérations.

Samedi 28 septembre 2013 – 9h10, j’arrive sur les lieux et je ne suis pas le premier: déjà, Monique et Jean-Noêl sont en train de démonter le mur !

Il est décidé de s’attaquer aux deux points les plus délicats du mur: en deux endroits, le mur est effondré sur une longueur d’1,5 à 2 mètres. La hauteur du mur à cet endroit est d’environ 1,20 m.

Ce sera donc le chantier Est pour Monique et Jean-Noël et le chantier Ouest pour Nathalie, Thierry et Thibaut.

Pour tout vous dire, les chantiers sont éloignés l’un de l’autre d’au moins…oh…deux bons mètres.

Monique et Jean-Noël attaquent leur chantier qu’ils démontent entièrement jusqu’aux fondations. Il apparait fort probable que ce mur ne soit pas, à l’origne, un mur de soutènement. Le niveau du jardin a probablement été surhaussé et nivelé beaucoup plus tard. Il nous faudra donc une base bien stable et un angle prononcé vers l’intérieur tant que nous ne sommes pas sorti de la terre.

Le chantier Ouest réserve une mauvaise surprise: le mur est essentiellement composé de terre et de pierres de tailles moyennes, couvrant un gros tuyau d’évacuation d’eau qui, de plus, a crevé. Pas étonnant que le mur se soit effondré à cet endroit.

Le dégagement est beaucoup plus délicat car le tuyau traverse le mur presque parallèlement à celui-ci. Son dégagement final se fera à la petite truelle.

Le tuyau apparait. Nathalie tamise la terre pour récupérer la caillasse qui servira à combler le mur.

Le chantier Est avance bien. Ici, pose d’une boutisse, pierre traversant toute la largeur du mur pour en assurer sa stabilité.

Chantier Ouest: nous avons décidé de protéger le tuyau en construisant un tunnel de pierre qui permettra son éventuel remplacement. L’angle très faible et le peu d’espace disponible ne nous facilitent pas la tâche. Des pierres plates sont placées sous le tuyau, des solides pierres rectangulaires forment les parois du tunnel qui est fermé par de grandes et larges pierres plates.

Moins d’embarras sur le chantier Est mais, il faut le dire aussi, les « ovris » sont de qualité !

Chantier Ouest: pose en biais d’une grande boutisse pour stabiliser le mur qui, traversé par le tunnel protégeant le tuyau que l’on voit apparaître, est forcément moins homogène.

On voit ici le rôle des « chips », caillasse qui remplit les interstices entre les pierres. Rappelons que, dans un mur en pierre sèche, il n’y a aucun liant; rien que de la pierre sur de la pierre. Les chips servent donc à caler les pierres.

Alain nous rejoint pour préparer le barbecue. Il est temps: ON A FAIM !

Comment ?

Ah oui, et SOIF aussi !

Comme il a été convenu, nous buvons à la santé de Bernard V. qui n’a pu nous rejoindre aujourd’hui. Sur que ce n’est que partie remise.

Et c’est reparti !

Edith et Bernard passent nous faire un petit coucou. Claire vient aussi nous critiquer beaucoup et nous dit qu’elle ferait beaucoup mieux, ce qui est probablement vrai d’ailleurs :-).

Nous avons aussi la visite d’habitants de Wandebourcy qui, visiblement, s’intéressent pas mal à notre ouvrage.

Le chantier Est est terminé. Par rapport au mur du matin, une fameuse différence !!!

Comparez !

C’est de la bel ouvrage.

La reconstruction est en pierre sèche; il y a donc une petite différence dans la manière de disposer les pierres. Mais lorsque la réparation se sera un peu patinée, il sera difficile d’encore distinguer le raccord.

Le chantier Ouest ne sera pas terminé aujourd’hui. De fait, seules les 5-6 premières couches sont terminées. Nous le protégeons par le reste des pierres, simplement empilées les unes sur les autres. Il sera finalisé lors de notre prochain rendez-vous.

Le tuyau ressort bien protégé du mur.

Il est 18h00, les chantiers sont nettoyés, la route balayée, la signalisation enlevée. A ce propos, un tout grand merci au collège et aux services de la commune pour la signalisation, les barrières de protection et le matériel mis gratieusement à notre disposition.

Kevin vient voir les travaux. Ouf, il n’a pas l’air trop horrifié; il nous offre même une bière que, finalement, toutes comptes faits, nous estimons bien méritée.

.

A vous qui n’avez par pu nous rejoindre aujourd’hui, soyez donc d’ores et déjà prévenu qu’il y aura donc un deuxième chantier cette année encore si le temps le permet. Ce sera au mois d’octobre.

Un référendum via Internet sera envoyé sous peu pour vous demander vos disponibilités et choisir ainsi la date qui conviendra au plus grand nombre.

N’hésitez pas à nous contacter, soit par mail, soit via ce site, soit par téléphone à Monique ou à Nathalie et rendez-vous sous peu pour de nouvelles aventures !!!

Thibaut

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: