Accueil » Actualité » « Les pierres qui roulent » – Saison 14 – Spécial « Printemps de la pierre sèche »

« Les pierres qui roulent » – Saison 14 – Spécial « Printemps de la pierre sèche »

Commentaires récents

Jean-Luc LEMAIRE sur Meilleurs voeux 2017
bernard sur Meilleurs voeux 2017
Daniel geay sur Meilleurs voeux 2017
blupech sur Meilleurs voeux 2017
blupech sur Si vous oubliez…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Association des Artisants Laviers & Muraillers de Bourgogne - Pierres qui roulent, notre bulletin d'information.

Saison 14 – Spécial « Printemps de la pierre sèche »


Dans le cadre du projet Vivier Pierre Massif central, l’agence de développement MACEO et l’association de muraillers auvergnats Rano Raraku coordonnent l’opération « Printemps de la Pierre sèche en Massif central » du 20 mars au 20 juin 2016.

L’objectif de cet événement est de permettre à un large public de découvrir la technique « pierre sèche » et le patrimoine qu’il lui est associé mais également de sensibiliser les prescripteurs à sa mise en œuvre.

Ainsi, une quarantaine de manifestations sont proposées à l’échelle du Massif central : visites de chantiers, démonstrations techniques, colloques, formations, expositions…

PROGRAMME COMPLET

ZOOM: Entité administrative relevant de la loi « montagne », le Massif central s’étend sur six régions : l’Auvergne et le Limousin dans leur totalité et une partie des régions Bourgogne, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.
En tout, vingt-deux départements sont concernés.

Les limites de ce territoire sont avant tout dictées par son identité géologique.
Son socle plutonique et métamorphique (granit, schiste, micaschistes, gneiss) est un vestige du massif hercynien (ère primaire).
Le pourtour calcaire témoigne des épisodes océaniques de l’ère secondaire.
Les roches volcaniques (basalte, rhyolithe,…) sont le fruit des mouvements des plaques tectoniques qui ont « émaillé » l’ère tertiaire.
Le Massif central est donc riche en cailloux et de tout ce que l’on peut faire avec…

30 avril: Journée Internationale de la Pierre Sèche
Journée découverte

« Ouvrages en pierre sèche et
paysages du clunisois »

Au Domaine St-Laurent
près de Cluny (71)

PROGRAMME COMPLET

Entrée libre sur inscription

Journée
« Voyage au centre de la pierre »
Une expédition minérale et artistique

à Chilhac et la mine d’Ally (43)

Expositions, conférences,
visite de sites, lectures, concert…

PROGRAMME COMPLET

Au domaine St-Laurent (71)

Du 28 avril au 1ermai

Stage de Formation Initiale
à la construction/restauration
des murs de pierre sèche
en zone calcaire.

Tout public. Multi-niveaux
Chantier pédagogique : mur de clôture et de soutènement

Renseignement / inscriptions

Samedi 30 avril
Journée découverte ouverte à tous:
« Ouvrages en pierre sèche et Paysages du Clunisois »

Photo : Johan Mary. A l’issue du stage du printemps 2015.

Au château de Bussy-Rabutin (21)

Du 5 au 8 mai

Stage de Formation Initiale
à la construction/restauration
des murs de pierre sèche
en zone calcaire.

Tout public. Niveau II (travail sur échafaudage)
Chantier pédagogique: mur de clôture

Situé près de Montbard , au cœur d’un vallon de l’Auxois, le château de Bussy-Rabutin se distingue par la qualité de son architecture de style Renaissance et Classique ainsi que par l’originalité de sa décoration intérieure.

Le château comprend également un grand jardin que l’architecte André Le Nôtre dessina en référence à celui du château de Versailles.

Ce jardin est doté d’un labyrinthe pénétrable et d’un bocage de hêtres et noisetiers. Le parc du château est entouré par un mur de pierre sèche bâti au 19eme siècle.

Conférence le vendredi 5 mai à 18 h.
« Le siècle d’or de la pierre sèche »

Renseignement / inscriptions

En partenariat avec :



Photo : Alain Muriot, montage Johan Mary. Le mur de clôture et le château de Bussy-Rabutin.

Au Verger écologique de Tournus (71)

Les 20 et 21 juin

Stage de Formation Initiale
à la construction/restauration
des murs de pierre sèche
en zone calcaire.

Tout public. Niveau I
Chantier pédagogique: mur de clôture

Le Verger écologique est une parcelle de 2,7 ha entièrement dédiée à la valorisation
de variétés anciennes ou locales.
Il abrite un patrimoine fruitier de plus de 130 arbres conduit en agriculture biologique pour une consommation locale.

La biodiversité y est favorisée par la création d’une grande diversité d’écosystèmes dont un mur de pierre sèche de 170 m. de long.
La réalisation de ce mur ainsi que d’une cadole (cabane bâtie en pierre sèche), envisagée sur plusieurs années, a également pour objectif de valoriser un savoir-faire vernaculaire.

Renseignements
Inscriptions

En partenariat avec :



Photo : Guillaume Colin. Au cours de la session 2015.

En Pays d’Art et d’Histoire « Loire – Val d’Aubois » (18)

Du 9 au 12 juillet

Stage de Formation Initiale
à la construction/restauration
des murs de pierre sèche
en zone calcaire.

Tout public. Multi-niveaux
Chantier pédagogique: mur de clôture

Le Pays d’Art et d’Histoire « Loire – Val d’Aubois » se situe entre Bourges et Nevers, aux confins du Berry, du Nivernais et du Bourbonnais.

Dans cette campagne paisible et préservée, les principaux ensembles paysagers sont repérés : les grandes cultures au Nord, de vastes zones de transition entre culture et élevage, puis le bocage au Sud-Est.

Deux longues lignes de relief forment de vastes balcons offrant des vues panoramiques.

La pierre calcaire, très présente, nous renseigne sur la richesse passée de ce territoire au travers de la qualité de l’architecture traditionnelle.

Lieu du stage: Ourouer-les-Bourdelins (18)

Renseignement / inscriptions

En partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire « Loire – Val d’Aubois »


Photo : Pays d’Art et d’Histoire « Loire – Val d’Aubois ». Lors de la session 2015.

L’esprit des pierres par Marie Chastel

Le vieux mur et la violette

Au fond du jardin,
dans les premières lumières du printemps,
le vieux mur attend.

Moussu et grisonnant,
Il veille patiemment.

Il sait qu’elle reviendra,
Il sent qu’elle est presque là.

C’est ainsi qu’un matin,
dans une petite fissure,
dans une ancienne blessure,
Il perçoit un frémissement.
Un très léger mouvement.

Et la voilà qui s’éveille
comme sortir d’un long sommeil.

Joliment colorée,
déjà parfumée,
elle s’apprète, la violette,
pour venir égayer
la mémoire en grisaille
de la vieille muraille.
par Marie Chastel, graveur sur pierre et écrivain, auteur de
« Le secret des pierres, petite célébration du monde minéral« , éditions Transboréal.

Illustration : Marie Chastel. Crayon et aquarelle. Collection de l’auteur.

La citation de la saison


Découvrez ou re-découvrez les saisons passées de « Pierres qui roulent… »
Si vous êtes intéressés par une version imprimable
(mise en page format A4) au format pdf, contactez-nous !

Conception, rédaction (sauf mention contraire) et mise en page: Martin Muriot

Conception graphique, assistance en code source et infographie: Johan Mary

Production: association « Laviers & Muraillers de Bourgogne »
Tous droits réservés – Avril 2016

Si vous ne voulez plus recevoir d’e-mail de notre part cliquez ici

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: