Accueil » chantier » Chantier de Lansival (16 & 17 juin 2016)

Chantier de Lansival (16 & 17 juin 2016)

Commentaires récents

Jean-Luc LEMAIRE sur Meilleurs voeux 2017
bernard sur Meilleurs voeux 2017
Daniel geay sur Meilleurs voeux 2017
blupech sur Meilleurs voeux 2017
blupech sur Si vous oubliez…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Chantier de Lansival (16 & 17 juin 2016)

C’est chez IsabelleLansival, hameau de commune de Lierneux, que les Sètches Pires avaient rendez-vous ce w.e. pour la construction d’un nouveau mur de soutènement.

Le fossé des fondations, creusé l’an passé, avait déjà commencé à se regarnir de plantes diverses et variées mais n’avait pas trop souffert des intempéries. Les cordeaux, mis en place eux aussi l’an dernier, ont passé l’hiver sans problème.

La pierre utilisée sera de deux types, tous deux présents dans la vallée: de l’arkose pour les fondations et les premières couches et du schiste pour le reste du mur. Avec un schiste classique, on retrouvera aussi de l’ottrélite, une variété de schiste gris noir un peu verdâtre que l’on trouve abondamment dans la région d’Otré-Bihain (d’où son nom),  quelques pavés de grès de Flandre d’origine non contrôlée 🙂 ainsi que des pierres de schiste contenant du coticule, un schiste cristallin à grains très fins dont on faisait des pierres à aiguiser.

Les pierres d’arkose étaient monumentales (encore un tout grand merci au voisin pour son don et plus encore pour le transport de celui-ci en  tracteur) mais elles ont permis un niveau de fondation solide… et un avancement assez rapide du chantier. Dame, c’est qu’une grosse pierre d’arkose vaut 5 à 6 rangées de schiste.

Les Sètches Pires n’étaient pas seules sue le terrain: Isabelle, qui avait participé à la première formation citoyenne du Gal-Pays de l’Ourthe en 2013, avait convié enfants, neveux et amis à participer à ce stage.Et ils ont tous répondu « présent ».

Amandine nous rejoignit en début d’après-midi avec Dominique, l’initiatrice du réseau « Pierres sèches de Wallonnie » qui, malgré une semaine bien chargée, se mit au pied du mur et contribua donc à son édification.

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

.

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

Nous sommes en Belgique et La journée du samedi fut forcément entrecoupée d’averses, tantôt légères et on restait sur place malgré tout, tantôt pluvieuses qu’autre chose et l’on devait se réfugier dans le garage.

Pas question d’entrer dans la maison avec nos godasses de chantier pleines de gadoue, z’auriez eu affaire avec Isabelle !

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

« Et vous avez conservé tout ce beau monde l’après-midi pendant le match de Diables ?  » allez-vous demander ?

Et oui !!! Mais une solution fut néanmoins mise en place: un long, long cable et une radio recouverte par un sac de plastique et branchée sur Vivacité.

Nous avons pu ainsi suivre en direct, du chantier, une première mi-temps difficile et une seconde qui se termina en apothéose, comme d’ailleurs la journée du samedi avec deux beaux murs bien avancés.

Ah oui, j’ai oublié le bac de bières. C’est important ?

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

Le travail repris le dimanche, avec moins de Sètches Pires (occupées par ailleurs) mais ce n’est pas grafffff car le savoir-faire avait été transmis et magistralement intégré par Isabelle et son équipe qui vont ainsi pouvoir rehausser le mur à la hauteur voulue et terminer  les aménagements.

Chantier Sètches Pires des 16 et 17 juin 2016 - Lansival

Il ne manque plus que la photo de famille traditionnelle, sur laquelle manquent quelques SP du samedi (Amandine, Dominique et Alain).

Et encore bravo à William, Joé, Florent, Corentin, Senne, Sébastien, Pépette, Isabelle & Koen, les nouveaux murailleurs.

On espère bien vous revoir sur d’autres chantiers.

Sètches Pires - chantier des 18 et 19 juin 2016 - Lansival

 

Et rendez-vous dans un mois, le samedi 16 juillet au villages des Tailles (commune de Houffalize) pour un mur de parement de terrace … en arkose encore.

Bienvenue à tous !

Advertisements

2 commentaires

  1. blupech dit :

    Hello cher Web Master ! Petite précision au passage : le coticule n’est pas un schiste mais un micro-grenat, ce qui lui confère sa dureté redoutable et son abrasivité unique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: