Sillans la Cascade

Sillans la Cascade est un joli petit village du haut Var, non loin de Salernes.

Dire que la fréquentation de Sillans soit ancienne serait peu dire, vraiment, car la région était déjà fréquentée, il y a 65 millions d’années, par des dinosaures dont on a retrouvé des oeufs.

Une importante villa gallo-romaine témoigne d’une importante occupation dans l’Antiquité. Cette occupation est maintes fois confirmée durant le Moyen-Age, une fois les problèmes d’incursions arabes résolus en Provence. Le château, qui abrite maintenant la mairie, se situe au sommet de ce petit village par ailleurs encore entouré de remparts.

Sillans est traversé par la Bresque. La petite rivière forme, après un contour du village de Sillans, une cascade haute de 44 mètres. La succession de petites gorges sauvages, de prairies ombragées, de cascades, font de cette rivière une petite merveille.

C’est donc cette promenade très agréable, faite maintes fois, qui nous amena, une fois encore, vers la cascade, ces dernières vacances de Pâques.

Petite surprise, le chemin ne semblait pas prendre la voie habituelle bien que, malgré tout, nous atteignîmes les bords de la chute d’eau.

C’est en remontant que l’explication survint d’elle-même: le chemin principal était fermé au public, des palettes remplies d’énormes pierres enveloppées d’un film plastique barrant mieux le passage que ne pouvaient le faire les quelques barrières interdisant l’accès.

Evidemment, nous fîmes exactement le contraire de ce qui était pourtant indiqué sur le panneau garnissant ces grilles: nous nous infiltrâmes. Vous conprendrez aisément que j’usâsse dès à présent d’un pseudonyme empêchant toute personne désireuse de me dresser un procès-verbal pour intrusion de m’identifier.

 Passés ces curieux emballages de pierres, nous découvrîmes un talus mis à nu et un énorme gabarit. Jugez plutôt: Ming-Ming fait un bon mètre 80 ! (Cliquer sur la photo vous permet de la découvrir en pleine page).

Un cordeau marque une limite et quelques pierres sont d’ores et déjà placées. Ces pierres sont énormes…mais étrangement légères (même si le Ming-Ming est très fort).

La coupe du mur montre très bien son arrangement: grosses pierres bien taillées (?) de façade, petits moellons à l’intérieur. La fuite est évidente et importante.

Le mystère s’éclaircit au détour du chemin: deux murailleurs travaillent sur un petit échafaudage et ils ont bien voulu répondre à nos questions.

Ce mur de soutènement d’une hauteur de plus de 3 mètres soutient les jardins de la Marquise. En mauvais état à certains endroits, il nécessitait une restauration aussi urgente que prudente. C’est le Conseil du Var qui, décidant d’une restauration à l’ancienne, prit le chantier à sa charge, chantier assuré par la société enm-construction notamment spécialisée dans la rénovation de murs en pierre sèche.

Murs en pierre sèche ! C’est-à-dire sans aucun liant…tout comme chez nous.

Nous apprenons que le chantier va durer 5 mois et devrait être terminé pour juin de cette année.

La pierre est, en effet, taillée sur 5 de ses 6 faces (mais nous sommes bien obligé de dévoiler, pour les puristes, que la taille se fait mécaniquement).

Pour le reste, même technique: de belles pierres de parement, les plus petites par derrière; aucun liant, bien entendu. La pierre est du travertin, un tuf calcaire qui explique la relative légèreté.

Les pierres préservées sous film plastique sont les pîerres de couvrement. Elles ont été numérotées afin de faciliter leur ré-emploi au sommet du mur.

Une partie de mur déjà restaurée montre l’excellent travail des deux murailleurs. Dans quelques années, la patine empêchera de distinguer l’ancien mur du nouveau.

Le voila reparti pour 150 ans de bonne et heureuse vie.

C’est en tous cas ce que les Sètches Pires lui souhaite !

Anne  Haunime

Advertisements

Un commentaire

  1. ludivine dit :

    merci de partager votre sortie et vos explications il a longtemps que je veux y retourner .justement on ma averti de l interdiction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: